Dans la verdure et les collines, les 150 habitants sont fiers du calme et de la tranquillité de leur commune qui couvre 957 hectares dont 658 de bois. Les chemins de randonnées vous feront passer de 176 mètres à 381 mètres d’altitude.

Condillac se cache aux regards entre les collines boisées qui bordent la Leyne.
Au hasard de leurs promenades, les amateurs de nature croiseront peut-être quelques chevreuils, à moins qu’ils ne débouchent sur un point de vue leur faisant découvrir le château. C’est un ensemble imposant du XVe siècle faisant suite à un premier édifice du Xe. Avec le village fortifié qui l’entoure le site est privé et ne se visite pas. Seule l’église est communale et donc accessible au public.

Condillac était jadis réputé pour son eau minérale gazeuse dont la source a été découverte en 1845 dans le lit de la Leyne. A son heure de gloire, elle se commercialisait sous le vocable de Reine des eaux de table. Après bien des vicissitudes, l’exploitation a pris fin en 1978.

Une randonnée, celle de la Givaude, part de la mairie et vous conduira en haut d’une colline d’où l’on découvre la vallée du Rhône et les montagnes de l’Ardèche.

Pour plus d'informations