Village perché de la Laupie

Perché sur une hauteur stratégique au milieu de la plaine, le vieux village de La Laupie, progressivement abandonné au début du XXe siècle, reçut le coup de grâce pendant la bataille de Montélimar (fin août 1944) avec un déluge de 650 obus tirés par les armées allemande et américaine. Non loin de là, le village de Bonlieu était devenu une zone tampon entre les adversaires.

De cet amas de ruines, de nouveaux propriétaires ont fait renaître les maisons une à une à partir des années 1962-1963. Eparpillées au sol, les pierres, les détails d'architecture -linteau, meneau ou oeil-de-boeuf- ont progressivement retrouvé leur place dans les façades. Un grand souci d'authenticité a présidé à la restauration, lui donnant un caractère particulièrement homogène.
Le château, héritier d'un premier édifice construit vers l'an 1000 et maintes fois remanié au cours des siècles, est de nouveau couronné du jardin suspendu qui fait son originalité.

Pour déguster cet ensemble architectural, mieux vaut parcourir les ruelles à pied. On pourra se garer sur une aire de stationnement près du cimetière.
Le visiteur ne manquera pas au retour de s'arrêter pour admirer la chapelle Saint-Michel dressée sur un promontoire. Plusieurs fois remanié, l'édifice a pris naissance en même temps que le vieux village. Il comporte à l'intérieur des éléments du XIIe siècle.

Venez découvrir La Laupie en vidéo, en cliquant ici

Pour plus d'informations, cliquez ci-après : http://lalaupie.com/products.html